skip to main content

En ces temps incertains, nombreux sont nos clients qui comptent sur la technologie pour travailler, étudier et communiquer avec leur famille à partir de la maison. Si c’est votre cas, Chubb est là pour vous aider à rester en sécurité.

Les cybercriminels savent que plus il y a de gens en ligne, plus nombreuses sont les occasions d’exploiter des failles et des erreurs pour accéder à des renseignements personnels protégés. Si vous faites du télétravail ou si vos enfants suivent des cours en ligne, ne comptez pas sur votre entreprise ou sur leur l’école pour détecter les activités malveillantes : vous devez vous impliquer, vous aussi!

Chez Chubb, nous cherchons à en faire plus pour nos clients, par exemple en proposant des moyens de contrer les risques à la source. En suivant ces dix conseils, vous pourrez profiter du Web en toute sécurité, même en période d’incertitude.


  1. Assurez-vous que vos technologies, logiciels et applications d’accès à distance sont à jour.
    Les technologies d’accès à distance ont des failles bien connues. En fait, elles sont trop souvent le maillon faible de la chaîne par lequel les cybercriminels parviennent à dérober vos renseignements personnels. Assurez-vous de mettre à jour tous vos logiciels et vos applications pour que les failles soient corrigées et que vous et votre famille soyez mieux protégés.
     
  2. Ne vous connectez à Internet que par l’intermédiaire d’un réseau sécurisé.
    Quand vous vous connectez à un réseau public, toute l’information que vous divulguez en ligne ou sur une application mobile peut être consultée par les autres. Quand vous devez accéder à de l’information confidentielle dans le cadre de votre travail, utilisez un réseau privé virtuel (RPV) pour chiffrer votre connexion. La plupart des entreprises fournissent un RPV à leurs employés pour qu’ils puissent travailler à distance de façon sécuritaire, et plusieurs fournisseurs offrent des comptes RPV personnels. Si vos enfants consultent des sites d’apprentissage en ligne, assurez-vous que le logiciel de votre routeur est à jour et que vous utilisez un mot de passe robuste, connu uniquement de votre famille.
     
  3. Choisissez des mots de passe robustes.
    Nombreux sont ceux qui se servent du même mot de passe (ou d’une variante) partout, au travail comme à la maison. Malheureusement, cela implique qu’un pirate n’a qu’un seul mot de passe à voler pour accéder à des dizaines de comptes sur plusieurs sites. Il peut être difficile de se souvenir des mots de passe sécuritaires et complexes associés à chacun de ses comptes. Toutefois, vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe, qui génère des mots de passe robustes et uniques pour tous vos comptes.
     
  4. Utilisez l’authentification multifactorielle.
    Les cybercriminels peuvent facilement déplomber les comptes traditionnels accessibles par nom d’utilisateur et mot de passe. Quand vous le pouvez, activez l’authentification multifactorielle sur vos comptes. Cette fonction établit une deuxième ligne de défense contre l’activité criminelle en exigeant au moins deux facteurs d’authentification (preuves d’identité) avant de donner accès aux données protégées. Cette couche de protection supplémentaire est essentielle quand vous vous connectez à des réseaux à distance, car elle empêche les personnes malveillantes de pénétrer dans les réseaux privés.
     
  5. Ne communiquez vos renseignements qu’à vos vrais amis et à votre famille sur les réseaux sociaux.
    Pendant le confinement, vous et vos enfants pourriez être tentés d’utiliser les médias sociaux pour prendre des nouvelles de votre famille et de vos amis. Toutefois, prenez garde à ne communiquer qu’avec les gens que vous connaissez, et utilisez toujours des mots de passe robustes. Les cybercriminels ciblent constamment les comptes de médias sociaux, alors ne les laissez pas accéder aux vôtres.
     
  6. Tenez votre système domotique à jour.
    Les personnes malveillantes trouvent les moyens de pirater les appareils, les maisons et les jouets intelligents, surtout lorsqu’ils ne sont pas protégés par des mots de passe complexes. Modifiez le mot de passe par défaut de ces appareils et mettez leurs logiciels à jour régulièrement. Surveillez l’utilisation que font vos enfants de leurs jouets intelligents et éteignez-les lors de conversations privées.



    smart speaker on table 


  7. Cliquez seulement sur les liens, les pièces jointes et les liens de téléchargement provenant de sources fiables.
    Les cybercriminels savent que vous voulez vous tenir au courant des dernières nouvelles, surtout en ces temps incertains, et ils en profitent pour faire passer des liens malveillants pour des informations importantes. Une fois que vous avez cliqué sur ces liens, ils peuvent accéder à vos renseignements confidentiels, ou à ceux de votre entreprise, et paralyser les ordinateurs ou les réseaux. Si vous n’êtes pas certain de la fiabilité d’une source, rendez-vous sur le site Web de l’organisation concernée. Si c’est important, l’information y sera publiée également.
     
  8. Vérifiez les URL des sites Web avant de divulguer des renseignements confidentiels.
    Les fraudeurs peuvent facilement créer des faux sites Web dont l’URL et la page d’accueil ressemblent à s’y méprendre à ceux d’un site que vous jugez fiable, tel que celui de votre fournisseur de soins de santé, de votre banque ou de votre service de messagerie électronique. Plutôt que de cliquer directement sur un lien dans un courriel, tapez l’URL à la main. Assurez-vous également que l’URL du site que vous consultez commence par « HTTPS »; les sites possédant cette mention sont plus sécurisés que ceux possédant la mention « HTTP ».
     
  9. Ne répondez pas aux demandes de renseignements provenant de sources inconnues, surtout si on vous demande vos renseignements personnels ou mots de passe.
    Les escrocs essaient souvent d’amener leur victime à divulguer des renseignements confidentiels en se faisant passer pour un collègue ou une personne de confiance. Avant de communiquer des informations à quelqu’un, prenez soin de déterminer à qui vous vous adressez, même si vous pensez que la demande provient d’une source ou d’une organisation digne de confiance. Ne vous pressez pas; prenez le temps d’analyser la demande et de déterminer si elle est légitime avant d’y répondre.
     
  10. Assurez-vous d’être protégé.

    En tant que titulaire de la protection contre les cyberrisques de Chubb, vous avez accès à des services de consultation, d’enquête et de gestion de crise pour prévenir les cyberincidents ou, à défaut, en gérer les conséquences. Protégez votre famille, votre identité et vos renseignements personnels avec la Protection contre les cyberrisques de Chubb.

Pour obtenir plus de conseils sur la protection de vos données personnelles à la maison, rendez-vous au https://www.chubb.com/ca-fr/individuals-families/online-you-protected/.

 

Le présent document est fourni à titre indicatif et se veut complémentaire à l’accompagnement de vos conseillers professionnels en assurance pour la mise en place d’un programme de prévention. Il offre un simple survol et ne saurait remplacer la consultation de votre courtier d’assurance ou les conseils d’un avocat, d’un ingénieur ou d’autres professionnels.

 

Le nom commercial Chubb désigne les filiales de Chubb Limitée qui fournissent de l’assurance et des services connexes. Pour consulter la liste de ces filiales, visitez notre site Internet au www.chubb.com/ca-fr. L’assurance est souscrite par Chubb du Canada Compagnie d’Assurance ou Chubb du Canada Compagnie d’Assurance-Vie (collectivement, « Chubb Canada »). Les produits ne sont pas nécessairement offerts dans toutes les provinces ou tous les territoires. La présente communication n’est qu’un résumé des produits. La garantie réelle est régie par le libellé du contrat d’assurance émis.