skip to main content

Puisque le prix du whisky est à la hausse, les connaisseurs et les collectionneurs se tournent vers le scotch (whisky écossais) et le bourbon (whisky irlandais ou du Kentucky) comme nouvelles formes d’investissement liquide. Bien que toutes les bouteilles ne généreront pas des profits records – comme la bouteille de whisky Macallan de 1926, vendue chez Christie’s, à Londres, pour la somme 1 528 800 $ en 2018 –, la collection de whiskys peut tout de même s’avérer une activité amusante et potentiellement rentable.

Les ventes de whisky rare dépassent celles du vin

En 2018, 3 300 000 $ des ventes de Christie’s provenaient de dix lots de grande valeur comprenant de l’alcool. Sur ces dix lots, quatre étaient constitués de bouteilles de whisky, dont la valeur totale (2 041 000 $, soit 62 % des ventes) dépassait celle des bouteilles de vin.

Whiskey Images-Chart 

Source : https://www.scmp.com/magazines/style/news-trends/article/2181344/us15-million-bottle-whisky-and-9-other-wines-and-spirits



Vous souhaitez collectionner du whisky. Et maintenant?

Que vous aimiez boire un verre de single malt de temps à autre et cherchiez une nouvelle variété, ou que vous désiriez faire l’acquisition de plusieurs whiskys de première qualité, jetez un œil aux conseils ci-dessous pour démarrer votre collection.



Achetez ce qui vous plaît.

À certains égards, le whisky est semblable au vin. Si vous achetez ce que vous aimez boire, même si votre investissement n’est pas rentable, vous pourrez toujours profiter de votre collection... en la consommant. Le whisky se conserve plus longtemps que le vin et garde son goût pendant de nombreuses années; s’il est bien conservé, il n’est donc pas nécessaire de s’empresser de le vendre ou de le boire.



Envisagez ensuite d’acheter du whisky en fonction d’un thème.

Certaines personnes collectionnent du whisky de leur distillerie préférée ou d’une région particulière, comme Islay. D’autres se concentrent sur des souvenirs de moments précis de l’histoire. Comme c’est le cas pour n’importe quel autre objet de collection, l’exploitation d’un thème peut rendre votre collection plus précieuse.



La rareté est importante.

Il n’existe que neuf bouteilles du whisky Macallan Fine and Rare de 1926. Si d’aventure vous en trouvez une (ce qui n’arrive pas tous les jours), il se peut que vous ayez à débourser plus d’un quart de million de dollars pour mettre la main dessus. Comme tout objet de collection, un whisky très rare se vend plus cher qu’un whisky que tout le monde peut se procurer. C’est l’une des raisons pour lesquelles vous voudrez peut-être visiter des distilleries et rechercher des éditions limitées ou des bouteilles provenant de distilleries dites « perdues » ou « silencieuses », c’est-à-dire qui ont fermé leurs portes et qui ne produisent plus de spiritueux.

 

Whiskey Image 

Consultez les enchères.

I Il est important de faire ses devoirs avant d’investir dans le whisky. Vous pouvez vous rendre dans des boutiques hors taxes ou dans votre magasin local de vins et spiritueux, ou envisager de vous joindre à un club haut de gamme qui propose des dégustations exclusives. De plus en plus nombreuses, les sociétés de ventes aux enchères de whisky en ligne sont également un bon point de départ pour faire des recherches et commencer à acheter.



Apprenez à conserver votre whisky correctement.

Comparativement au vin, le whisky est facile à conserver. Il est plus durable et ne devrait pas arriver à maturité ou se dégrader s’il est manipulé correctement. Stockez vos bouteilles à la verticale, et non sur le côté. En effet, l’alcool fort peut détériorer le bouchon, qui peut transférer des arômes désagréables dans le liquide. Gardez les bouteilles à l’abri de la lumière du soleil et des fortes variations de température. Vous pouvez les conserver dans des boîtes en carton ou des caisses, pour éviter de déchirer ou d’égratigner les étiquettes, qui peuvent accroître la valeur des bouteilles.



Assurez-vous que votre collection est assurée.

Bien que votre police d’assurance habitation protège votre maison et son contenu, elle n’a pas été conçue pour protéger entièrement votre collection de whiskys. Envisagez de souscrire une police d’assurance tous risques pour les objets de valeur; elle couvrira votre whisky en cas de dommage, de détérioration ou de perte. Cette police devrait couvrir votre whisky partout dans le monde, que vous soyez à la maison ou en transit, et ne prévoir aucune franchise.