skip to main content

Vous avez besoin d’un devis pour votre bateau ou votre yacht? Contactez votre courtier d’assurance pour plus d’informations.

Lorsque le temps se réchauffe, beaucoup d’entre nous se dirigent vers les lacs, les rivières ou l’océan pour pêcher, faire du ski nautique, partir en croisière et se détendre à bord d’un bateau, d’un yacht ou d’une motomarine. Selon l’Association canadienne des manufacturiers de produits nautiques (2018), on estime que 12,4 millions de Canadiens profitent chaque année de notre vaste paysage de rivières, de lacs et d’océans; une randonnée en bateau, c’est le moyen idéal de profiter de notre grand pays. Mais, avant de partir à l’aventure avec vos amis et votre famille, prenez note de quelques conseils de sécurité importants.

  1.  Assurez-vous que tout le monde porte un gilet de sauvetage.
    Selon les données du Rapport canadien sur les noyades (2019) de la Société de sauvetage, le fait de ne pas porter un vêtement de flottaison individuel ou un gilet de sauvetage constitue le principal facteur contribuant aux décès liés à la navigation de plaisance. Dans environ 81 % des accidents nautiques mortels, les victimes se sont noyées. Les lois canadiennes exigent que les bateaux de plaisance disposent d’un gilet de sauvetage correctement ajusté pour chaque personne à bord. Insistez pour que votre équipage et vos invités portent tous un gilet de sauvetage bien ajusté, ce qui les aidera de rester à flot dans les eaux agitées, de se protéger contre l’hypothermie et, dans certains cas, de garder la tête hors de l’eau.

  2. Ne buvez jamais d’alcool lorsque vous naviguez.
    La consommation d’alcool est l’une des principales causes d’accidents nautiques mortels. Au Canada, 65 % des accidents liés à la navigation de plaisance impliquent la consommation d’alcool. Restez vigilant lorsque vous êtes sur l’eau, et laissez l’alcool sur la terre ferme.
  3. Apprenez à conduire un bateau de manière sécuritaire en suivant un cours de sécurité nautique.
     Si vous voulez conduire un bateau à moteur au Canada, vous devez faire preuve de compétence en suivant un cours de sécurité nautique et réussissant l’examen de Transports Canada. Vous obtiendrez ainsi une carte de conducteur d’embarcation de plaisance (CCEP) valable dans toutes les provinces. Visitez tc.canada.ca pour plus de détails.

  4. Mettez votre téléphone cellulaire de côté.
    L’inattention est l’un des cinq principaux facteurs contribuant aux accidents de bateau. Tout comme la distraction au volant sur nos autoroutes, l’utilisation des téléphones cellulaires — pour parler, envoyer des textos ou toute autre activité — lorsqu’on navigue, est un problème croissant sur l’eau. Ne contribuez pas à ce problème. Gardez les yeux sur l’eau devant vous et autour de vous.
     
  5. Conduisez à une vitesse prudente et suivez toutes les règles de sécurité nautique et de navigation.
    Les excès de vitesse et le manque de vigilance sont deux des principaux facteurs contribuant aux accidents de bateau. Assurez-vous de comprendre les règles et les lois locales sur les eaux navigables et de les respecter à la lettre. Vérifiez la visibilité, le volume de circulation et la proximité de toute situation dangereuse pouvant entraîner un accident de navigation, comme les hauts-fonds, les rochers ou les objets flottants.
  6. Vérifiez les prévisions météorologiques et attendez-vous à ce qu’elles changent.
    Une journée calme peut rapidement se transformer en catastrophe sur l’eau. Surveillez les conditions météorologiques changeantes et restez à l’affût des prévisions lorsque vous naviguez.

  7. Prenez des mesures avant qu’une tempête ne frappe.
    Les prévisions et les avertissements de tempête et d’ouragan sont émis par Environnement Canada et le Centre canadien des ouragans. Les plaisanciers peuvent obtenir des renseignements sur le site Web des prévisions maritimes d’Environnement Canada, sur les ondes des radios maritimes VHF et des chaînes de radio et de télévision commerciales ainsi que dans les journaux. En tant que plaisancier, vous devez connaître les types d’avis et prendre des mesures avant qu’une tempête ne frappe. Les alertes comprennent les avis aux petites embarcations, lorsque les vents sont de 18 nœuds ou moins, et les avertissements d’ouragan, lorsque les vents sont de 120 kilomètres à l’heure (64 nœuds) ou plus.

  8. Inscrivez-vous pour recevoir un numéro d’identité de service mobile maritime (MMSI) gratuit et faites installer une radio VHF équipée d’un système d’appel sélectif numérique (ASN) connecté à votre GPS.
    Lorsque vous vous trouvez dans des eaux côtières, ces préparatifs peuvent vous aider à éviter les opérations de recherche et de sauvetage. L’ASN permet à la radio VHF de transférer des informations de façon numérique et d’envoyer à la Garde côtière canadienne une alerte de détresse numérique, incluant votre position exacte, dès l’activation du bouton d’urgence. Le numéro MMSI fait partie de l’alerte et permet d’identifier automatiquement votre navire.

  9. Installez un détecteur de monoxyde de carbone.
    Tous les moteurs à combustion interne émettent du monoxyde de carbone, un gaz toxique qui peut vous rendre malade en quelques secondes et entraîner la mort en quelques minutes. N’oubliez pas que vous ne pouvez ni voir, ni sentir, ni goûter le monoxyde de carbone, alors connaissez les symptômes (semblables à ceux du mal de mer ou de l’intoxication alcoolique).
  10. Déposez un plan de flotte.
    La Garde côtière canadienne recommande de toujours dire à un ami ou à un membre de la famille où vous prévoyez aller et quand vous serez de retour. De cette façon, les autorités compétentes pourront être avisées si vous ne revenez pas au moment prévu.
  11. Envisagez un contrôle de sécurité gratuit pour votre bateau.
    Les bateaux sont des machines complexes qui exigent un entretien régulier pour fonctionner sans problèmes et en toute sécurité. Transports Canada collabore avec divers organismes de sécurité nautique, comme la Garde côtière auxiliaire canadienne et les Escadrilles canadiennes de plaisance, pour offrir des inspections de sécurité gratuites. Laissez donc un bénévole formé en sécurité nautique vérifier l’équipement de sécurité de votre bateau et vous fournir des renseignements sur la sécurité avant de sortir sur l’eau. Consultez le site Web des Escadrilles canadiennes de plaisance en cliquant ici pour obtenir de plus amples renseignements sur le programme de vérification de courtoisie des embarcations de plaisance.
     
     
add alt text here

Source des statistiques : (2018) Statistiques de l’Association canadienne des manufacturiers de produits nautiques, Transports Canada, et Environnement Canada; (2019) Rapport canadien sur les noyades de la Société de sauvetage.

Le nom commercial Chubb désigne les filiales de Chubb Limitée qui fournissent de l’assurance et des services connexes. Pour consulter la liste de ces filiales, visitez notre site Internet à www.chubb.com/ca-fr. L’assurance est souscrite par Chubb du Canada Compagnie d’Assurance ou Chubb du Canada Compagnie d’Assurance-Vie (collectivement, « Chubb Canada »). Les produits ne sont pas nécessairement offerts dans toutes les provinces ou tous les territoires. La présente communication n’est qu’un résumé des produits. La garantie réelle est régie par le libellé du contrat d’assurance émis.

Ressources

Nous vous aidons à prévoir le coup – et à rester informé – grâce à ces trucs et conseils utiles

L’ABC de l’assurance bateau

Insurance coverage is the same from company to company, right? While that may be true for many kinds of insurance, it is not necessarily true for boat and yacht insurance. Marine insurers providing boat and yacht insurance offer a wide range of coverage suited to that company's level of expertise, underwriting appetite, and type of client they wish to attract.

Voir la page
11 conseils de sécurité pour les plaisanciers

Lorsque le beau temps revient, nous sommes nombreux à aller pêcher, faire du ski nautique, voguer ou relaxer à bord d’un bateau, d’un yacht, ou d’une autre embarcation personnelle. Avant de partir en escapade nautique avec vos amis et votre famille, il faut toutefois connaître les quelques conseils de sécurité qui suivent.

Voir la page