skip to main content

Une entreprise peut être contrainte de fermer ses locaux temporairement suite à une situation d'urgence. La réouverture ne doit pas être prise à la légère car la remise en production peut être une opération coûteuse, lourde de conséquences et dangereuse. Elle peut nécessiter des efforts stratégiques et coordonnés. Même dans les activités non manufacturières (comme le secteur de la distribution), les employés qui reviennent peuvent être confrontés à des dangers liés à des chaudières éteintes, à des systèmes d’extincteurs automatiques dormants, à des risques d’incendie non détectés et à d’autres dangers similaires.

 

Afin de minimiser les risques pour votre personnel et vos biens, et de gérer vos risques, il est essentiel de planifier soigneusement la reprise de vos activités. Ces étapes peuvent vous aider à redémarrer l'activité de votre entreprise en toute sécurité.

  1. Désignez et formez votre équipe
    Faites participer des dirigeants clés, le personnel responsable de la Santé et de la sécurité au travail, ainsi que les électriciens, les techniciens, le personnel responsable de l’exploitation, des processus et du contrôle, selon les besoins. Impliquez tous les prestataires et les fournisseurs nécessaires.

    Envisagez des formations supplémentaires pour vos collaborateurs ou vos fournisseurs, notamment pour tout ce qui a trait à la sécurité ou lorsque des individus sont susceptibles d’effectuer des tâches qui leur sont inhabituelles.

  2. Élaborez un plan détaillé
    Ne laissez rien au hasard. Planifiez toutes les étapes à l’avance, y compris l’attribution des responsabilités, l’affectation des ressources nécessaires et la mise en place d'un calendrier. Prévoyez également des solutions de secours en cas d'événements imprévus.
    Établissez des protocoles de communication et des contrôles réguliers pour vous assurer que les membres de l’équipe comprennent les procédures ainsi que leurs responsabilités et leurs rôles.

    cleaning gas canisters

  3. La sécurité avant tout
    Le redémarrage de systèmes dormants au sein d’un bâtiment peut présenter des dangers dont les origines sont diverses : eau, feu, fumées toxiques et autres sources. Vos équipes doivent s’assurer de la mise à jour et/ou de l’état de fonctionnement :

    · Des directives et des listes de contrôle en matière de sécurité, telles que les examens de sécurité au prédémarrage et les analyses de risques liés aux processus.
    · Des permis nécessaires, y compris les permis existants et les nouveaux permis potentiels.
    · Des dessins techniques et des photos. Ayez-les à portée de main, en cas de dysfonctionnement de l’équipement ou de questions le concernant.
    · Du respect des règles de sécurité en vigueur
    · Des mesures de protection. Vérifiez non seulement les systèmes de protection contre les incendies et les systèmes d’alarme, mais aussi les équipements auxiliaires comme les pompes de vidange ou les batteries de secours. Assurez-vous que les dispositifs de sécurité des équipements ne soient pas oubliés ; vérifiez la bonne ventilation.

    Le personnel doit également identifier de manière proactive :

    · Les dangers potentiels, tels que les bombonnes de gaz toxiques ou inflammables ou encore les tâches d’humidité. Prévoyez certaines éventualités telles que des équipements défectueux, des dangers électriques ou des tuyaux endommagés.
    · Les risques et les responsabilités. En cas de problème, sachez quels sont les pertes, les dommages et circonstances couverts par vos polices d’assurance.

  4. Préparez les équipements et les systèmes
    Pendant que les équipes effectuent les tâches qui leur sont assignées, assurez-vous qu’elles documentent et transmettent clairement les informations sur le degré d’avancement des opérations en vue du redémarrage. Déterminez et communiquez clairement quel sera le « top départ » pour la phase d’inspection et de tests.

  5. Inspectez et testez
    Effectuez des inspections initiales pendant que l’équipement n'est pas encore opérationnel et avant toute reprise d’activité. Une fois que les spécialistes ont estimé que l'équipement répondait aux exigences de l'inspection initiale, l’étape suivante consistera à effectuer des tests de remise en service pour valider que le matériel fonctionne correctement lorsqu’il est en service.

  6. Redémarrez l'activité et faire un bilan
    Lorsque votre établissement a redémarré avec succès et que l’exploitation a atteint sa capacité normale, procédez à une revue de vos processus. Mettez à jour vos plans sécurité, santé et environnement, vos listes de contrôle et tout autre document nécessaire ; intégrez-y les enseignements pour renforcer les acquis. Envisagez de mettre en œuvre des pratiques, d’acquérir des systèmes ou des protections qui se seraient avérées utiles lors de la crise.

Ce document est d’ordre informatif et constitue une ressource à utiliser conjointement avec les recommandations de vos conseillers en assurance entreprise dans le cadre de votre programme de prévention des sinistres. Il s’agit d’une simple présentation qui n’a pas vocation à se substituer à un rendez-vous avec votre courtier d’assurance ou à des recommandations d’ordre juridique, technique et professionnel. Chubb est le nom commercial utilisé pour désigner les filiales de Chubb Limited qui fournissent des services d’assurance et connexes. Pour obtenir une liste de ces filiales, veuillez consulter notre site Web sur www.chubb.com. Certains produits peuvent ne pas être disponibles dans tous les pays. Cette communication comporte uniquement des présentations de produit. La couverture est soumise à la langue des polices d’assurance réellement émises.