Pour une navigation optimale sur notre site, nous vous recommandons d'utiliser un autre navigateur. En choisissant Internet Explorer, vous risquez de ne pas pouvoir accéder à Chubb.com, et certaines fonctionnalités du site pourraient ne pas être disponibles.

X
skip to main content

Un accident est si vite arrivé, que ce soit dans un environnement privé ou professionnel. Au travail, un accident ou une maladie entraîne des conséquences pour le salarié, mais aussi pour son employeur. Découvrez 5 choses à savoir sur les risques liés à l’assurance de personnes.

  1. Les derniers chiffres des accidents de personnes


    Selon le dernier rapport de l’INSEE paru en 2020, on dénombre sur une période d’un an :

        • 800 000 accidents professionnels
        • 55 000 accidents de la route ayant entraîné des dommages corporels
        • 4,5 millions d’accidents au cours de la vie courante


    Les risques liés aux accidents professionnels restent donc très nombreux et ce, malgré les nombreuses campagnes de prévention.


  2.  

  3. Les régimes d’indemnisation classiques ne suffisent plus à faire face à tous les risques liés à une personne

    En France, la prise en charge dite classique en cas d’accident ou de maladie comprend deux volets.

    D’une part, la Sécurité sociale prend généralement en charge 70 % du coût des soins et 60 % des indemnités journalières pour une durée limitée dans le temps.
    D’autre part, les régimes de prévoyance complémentaires versent un complément dans la limite des accords prévus dans chaque branche d’activité.

    Cependant, ces régimes de protection que l’on pourrait qualifier "de base” ne tiennent pas compte des circonstances particulières dans lesquelles peut se trouver la personne accidentée ou malade. Par exemple, un parent isolé ou une personne ayant un membre de sa famille à charge, peut se retrouver dans l’incapacité de s’en occuper. Dès lors, une aide supplémentaire devra être mise en place, ne serait-ce que pour conduire les enfants à l’école ou effectuer des tâches de la vie quotidienne par exemple.

    De plus, de tels événements ont également des conséquences économiques sur la famille qui doit prendre en charge le coût des soins et des traitements restant à charge, mais aussi faire face à une perte de revenus liée à l’arrêt de travail. Dans les cas les plus graves entraînant une invalidité, elle doit également assumer les coûts liés à l’adaptation du logement ou d’un véhicule.

    En outre, le système de protection classique ne fonctionne pas à l’étranger, ce qui peut avoir d’importantes conséquences financières pour la personne blessée ou malade, notamment dans des pays où les frais médicaux sont particulièrement élevés (Etats-Unis, Canada, etc.).

    Une assurance de personnes permet de garantir un maintien des conditions de vie puisqu’elle prend en considération l’ensemble des conséquences directes et indirectes d’un accident ou d’une maladie sur le court et sur le long terme, tout en tenant compte des situations individuelles des attentes de chacun en matière de qualité de vie.

     

  4. Assurer ses salariés : un choix stratégique pour l’entreprise


    Dès lors qu’un salarié est victime d’un accident à l’origine d’un arrêt de travail, cela engendre systématiquement des répercussions sur l’entreprise qui l’emploie, même s’il ne s’agit pas d’un accident du travail.

    En effet, pour l’entreprise un salarié blessé ou malade représente des compétences immobilisées et souvent une qualité dégradée dans la production.

    En cas d’accident du travail, l’entreprise peut voir sa responsabilité civile et morale recherchée. Effectivement, l’employeur a une obligation de sécurité envers ses salariés. Le Code du travail lui impose de mettre en place des mesures de prévention des risques, d’informer et de former ses collaborateurs ainsi que de fournir une organisation et des moyens adaptés. A cette obligation de sécurité vient s’ajouter un devoir de protection et d’information des salariés en cours de déplacement professionnel.

    Par conséquent, pour une entreprise, assurer ses employés par le biais d’une assurance de personnes constitue une démarche positive et volontaire de protection de ses salariés qui peut s’inscrire dans le cadre de son plan RSE.

    C’est pourquoi, cette décision doit faire l’objet d’une réflexion globale intégrant tous les paramètres de l’environnement dans lequel évoluent ses ressources humaines.

  5.  



  6. Les déplacements professionnels accroissent la nécessité de souscrire une assurance de personnes


    Les salariés qui exercent des missions à l’étranger, qui sont expatriés ou réalisent des déplacements professionnels de proximité à l’échelle régionale ou nationale lors de rendez-vous client par exemple, sont davantage exposés à des risques portant sur leur intégrité physique.

    Cela s’explique par le fait qu’en plus des risques liés à leurs conditions de travail habituelles, ils peuvent être confrontés à des risques liés :

        • aux transports
        • à l’environnement du pays étranger
        • à l’instabilité sociale ou politique
        • à des risques climatiques
        • au terrorisme
        • aux troubles civils
        • aux conditions matérielles sur place

    Il est donc essentiel pour une entreprise de fournir une protection efficace à ses salariés avant, pendant et après son trajet professionnel.

    Seule une assurance de personnes adaptée peut le permettre.

     

  7. L’assurance de personnes permet de traiter le risque d’image


    Au-delà des risques encourus par les salariés, l’entreprise peut devoir assumer les conséquences d’un accident impliquant un client, un invité ou du public dans le cadre d’un événement organisé à l’intérieur de l’entreprise ou non.

    Généralement, le réflexe est de mettre en jeu le contrat de responsabilité civile professionnelle.
    Toutefois, cela implique de devoir rechercher au préalable la responsabilité de l’entreprise ce qui peut prendre un long moment.
    D’autre part, même si l’entreprise n’est pas jugée légalement responsable, elle le reste aux yeux de la victime de l’accident et/ou de sa famille.

    Dans ces deux cas, l’image de l’entreprise peut en pâtir puisqu’un climat conflictuel s’installe entre la victime et l’entreprise, avec un impact médiatique quasi systématique sur les réseaux sociaux et dans les médias.
    Une assurance de personnes permet de prendre en charge l’indemnisation de la victime sans avoir à rechercher le responsable, pour désamorcer la situation dès les premiers jours, qui sont les plus critiques médiatiquement.

    Ici, la prise en charge intègre également la mise à disposition d’une cellule de gestion de crise médiatique qui dotera l’entreprise de moyens complémentaires et d’experts, pour aider l’entreprise à préserver son image auprès de ses clients, de ses fournisseurs et de l’opinion publique.

    Les risques liés aux personnes dans le cadre professionnel sont donc très variés. Ils occasionnent systématiquement des conséquences néfastes pour l’entreprise et ses salariés, ce qui justifie l’importance de choisir une protection complète et efficace.

Ce document est d’ordre informatif et constitue une ressource à utiliser conjointement avec les recommandations de vos conseillers en assurance entreprise dans le cadre de votre programme de prévention des sinistres. Il s’agit d’une simple présentation qui n’a pas vocation à se substituer à un rendez-vous avec votre courtier d’assurance ou à des recommandations d’ordre juridique, technique et professionnel. Chubb est le nom commercial utilisé pour désigner les filiales de Chubb Limited qui fournissent des services d’assurance et connexes. Pour obtenir une liste de ces filiales, veuillez consulter notre site Web sur www.chubb.com. Certains produits peuvent ne pas être disponibles dans tous les pays. Cette communication comporte uniquement des présentations de produit. La couverture est soumise à la langue des polices d’assurance réellement émises.