Lorsqu’un collaborateur appelle pour dire qu’il est malade, on pense généralement à un rhume ou une grippe. Et pourtant, la catégorie de blessures professionnelles qui affiche la plus forte progression est celle des troubles musculo-squelettiques (TMS). Des TMS comme le syndrome du canal carpien ou la tendinite sont souvent causés par une répétition des gestes. Quant aux blessures liées aux tensions, elles sont dues à des facteurs de tension ergonomiques, comme le fait de soulever des objets lourds, de taper trop longtemps au clavier ou de s’asseoir à son poste dans une position inconfortable.

Comment prévenir les TMS ? Pour vous aider à rester en bonne santé et à l’abri de blessures professionnelles, nos ingénieurs spécialisés dans les risques vous livrent quelques astuces d’ergonomie – un terme qui désigne la science étudiant les moyens d’adapter les tâches et les outils aux collaborateurs.

  1. Réglez votre chaise
    Dans l’idéal, votre poste de travail devrait être équipé d’un siège réglable selon vos besoins. Vous devez plus précisément prêter attention aux éléments suivants :
    • Hauteur : réglez la hauteur de votre siège de manière à ce que vos pieds restent à plat au sol et vos cuisses parallèles au sol (vos genoux formant un angle de 90°). Si vos pieds ne touchent pas le sol, calez un livre, une sacoche ou tout autre objet solide pour maintenir vos pieds dans la bonne position sur le plan ergonomique.
    • Support lombaire : le support lombaire de votre siège doit être situé dans le bas de votre dos (à hauteur des passants d’une ceinture). Si vous avez besoin de plus de support, placez une serviette de bain enroulée ou un coussin pour soutenir vos lombaires.
    • Profondeur : l’assise du siège doit soutenir vos jambes autant que possible, mais sans toucher l’arrière de vos genoux.
    • Accoudoirs : les accoudoirs doivent être légèrement plus bas que la hauteur de vos coudes en position assise. Réglez leur amplitude de manière à ce que vos bras restent près de votre corps.

  2. Configurez votre bureau et votre ordinateur
    Votre poste de travail doit être configuré comme suit :
    • Souris et clavier : la souris doit se trouver près du clavier, à la même hauteur, et directement devant vous. Vos coudes doivent être ouverts à 90°, vos poignets droits et vos épaules détendues lorsque vous travaillez.
    • Écran : l’écran doit se trouver directement face à vous, à une distance d’environ un bras. Le bord supérieur de l’écran doit coïncider avec le niveau de vos yeux.
    • Reflets : s’il y a une fenêtre dans votre bureau, positionnez l’écran perpendiculairement à celle-ci. Servez-vous des stores pour ajuster le niveau de luminosité naturelle. L’écran doit être incliné à la verticale pour minimiser les reflets de l’éclairage au plafond.
    • Disposition du matériel de bureau : gardez près de vous le matériel dont vous vous servez le plus souvent pour éviter d’avoir à tendre excessivement vos bras. Assurez-vous également de disposer de suffisamment d’espace pour vos jambes.

    employés bureau ergonomique
  3. Adaptez votre sac
    Votre poste de travail est désormais ajusté de manière ergonomique, mais qu’en est-il du sac que vous portez pour vos allers-retours au bureau ainsi que lors de tous vos déplacements ? Allégez la charge en n’emmenant que ce dont vous avez besoin ou envisagez de transporter vos affaires dans un sac à roulettes ou un sac à dos pour répartir uniformément le poids des deux côtés de votre corps.
  4. Alternez entre position assise et position debout
    Lorsque vous restez assis trop longtemps, vous pouvez ressentir de l’inconfort. Raison pour laquelle de nombreux bureaux commencent à mettre en place des « bureaux debout » ou des postes de travail assis-debout. Le bureau debout vous permet de travailler avec une posture de dos plus neutre que lorsque vous êtes assis. Cela dit, rester debout consomme plus d’énergie et peut créer des tensions au niveau de certaines articulations (hanches, genoux, pieds…). Il est donc parfois préférable d’alterner entre position debout et position assise.
  5. Prévoyez des pauses et des étirements dans votre routine
    Écoutez votre corps et prenez de petites pauses tout au long de la journée dès que vous commencez à ressentir de l’inconfort. Les pauses et les étirements contribuent à stimuler votre circulation sanguine et à tonifier et détendre vos muscles.
En savoir plus: Assurance Chubb
Découvrez comment Chubb peut aider à protéger votre entreprise.
Découvrez comment Chubb peut aider à protéger votre entreprise.
Ce document est d’ordre informatif et constitue une ressource à utiliser conjointement avec les recommandations de vos conseillers en assurance entreprise dans le cadre de votre programme de prévention des sinistres. Il s’agit d’une simple présentation qui n’a pas vocation à se substituer à un rendez-vous avec votre courtier d’assurance ou à des recommandations d’ordre juridique, technique et professionnel. Chubb est le nom commercial utilisé pour désigner les filiales de Chubb Limited qui fournissent des services d’assurance et connexes. Pour obtenir une liste de ces filiales, veuillez consulter notre site Web sur www.chubb.com. Certains produits peuvent ne pas être disponibles dans tous les pays. Cette communication comporte uniquement des présentations de produit. La couverture est soumise à la langue des polices d’assurance réellement émises.

Vous avez une question ?

Nous sommes là pour y répondre.

Cela peut également vous intéresser

Retrouvez des articles et informations utiles pour protéger votre entreprise.

Prévention
7 risques de glissade qui vous guettent au travail
Quand on se rend au travail, on pense sans doute à tout sauf à une chute ou une glissade. Et pourtant, ce sont des accidents fréquents.
Prévention
Dégâts des eaux : le b.a.-BA pour les entreprises
Fuite de chaudière, inondation… Nos dossiers de sinistre montrent que dans une entreprise, un dégât des eaux est plus susceptible de se pro