Article about Objets de valeur
Les sept grandes qualités d’un diamant

On estime à 13 milliards de dollars la production annuelle de diamants bruts, mais seulement 30 % sont de qualité gemme, c’est-à-dire qu’ils sont assez beaux pour être distribués à des professionnels, puis taillés, polis et utilisés en joaillerie1. De ce nombre, une fraction seulement mérite l’investissement. Si vous songez à acheter un diamant ou un bijou en diamant pour la fête des Mères ou une autre occasion spéciale, vous avez tout intérêt à savoir ce qui lui donne de la valeur pour ainsi faire un bon achat. Car après tout, les diamants sont éternels.

Comment les diamants se forment-ils?

Le diamant véritable est la substance la plus dure présente naturellement dans le monde. Les pierres se composent d’atomes de carbone solidement liés, impossibles à séparer tant la chaleur et la pression sont élevées là où elles sont formées, soit entre 145 et 200 kilomètres sous la surface de la Terre. Environ 65 % d’entre elles sont en Afrique, mais on en trouve dans de nombreuses autres régions.

Qu’est-ce qui donne de la valeur à un diamant?

Pour évaluer et classifier les diamants, les joailliers utilisent une méthode élaborée dans les années 1950. Vous trouverez ici les quatre aspects les plus importants (couleur, pureté, taille, carat), de même que quelques autres caractéristiques qu’il est bon de connaître.

  1. Couleur

    La couleur peut varier énormément d’un diamant à l’autre, ou présenter des nuances plus subtiles. La moindre différence peut représenter un grand écart de valeur. Les diamants sont classés selon l’échelle alphabétique du GIA, allant de D (incolore) à Z (jaune ou brun). Les diamants incolores, les plus rares, sont ceux qui valent le plus cher.

  2. Fluorescence

    Environ 35% des diamants émettent une lumière visible, appelée fluorescence, lorsqu’ils sont exposés à des rayons ultraviolets (UV). Cette lumière peut prendre différentes teintes, mais est habituellement bleue. Une trop grande fluorescence peut donner au diamant une apparence trouble ou « graisseuse », ce qui lui fait perdre de sa valeur.

  3. Pureté

    Les diamants renferment des corps, appelés inclusions, et présentent à la surface certaines irrégularités, appelées défauts, qui peuvent faire baisser leur valeur. Les inclusions sont toutefois utiles pour reconnaître un véritable diamant, et peuvent aider les gemmologistes à différencier les pierres, puisqu’il n’en existe pas deux qui soient exactement pareilles. L’échelle de pureté du GIA va de « Sans défaut » à I3 (inclusions).

  4. Taille

    Les proportions d’un diamant déterminent comment la lumière irradie. L’habileté avec laquelle la taille est réalisée est donc un facteur déterminant de la qualité du diamant. En règle générale, plus la taille est de qualité, plus le diamant est brillant. La taille peut aussi référer à la forme du diamant : marquise, princesse, ovale, cœur ou émeraude.

  5. Carat

    Le poids d’un diamant est exprimé en carats métriques (ct). Un carat métrique équivaut à 0,2 gramme, soit un peu plus de 0,007 once. Une once contient donc 142 carats. Un carat métrique se divise en 100 points (ou centièmes). Plus le poids en carats est élevé, plus le diamant a de la valeur. Il ne s’agit toutefois pas d’une relation linéaire, c’est-à-dire qu’un diamant de deux carats ne vaudra pas deux fois plus qu’un autre de un carat. Un gros diamant vaut en fait beaucoup plus.

  6. Améliorations

    Il est possible de travailler la couleur d’un diamant, que ce soit pour le rendre incolore, pour changer sa couleur, pour combler les fissures ou pour extraire les inclusions. Bien que ces améliorations puissent rendre un diamant plus beau, elles n’en font pas nécessairement augmenter la valeur.

  7. Formation

    Les diamants ne sont pas tous véritables. Il en existe des synthétiques, c’est-à-dire qu’essentiellement, ils partagent la composition chimique, la structure cristalline et les propriétés visuelles et physiques des diamants qui se trouvent dans la nature, mais ont été fabriqués par l’homme. Il existe aussi des imitations, comme l’oxyde de zirconium cubique, sans parenté atomique avec les diamants. Évidemment, les diamants véritables formés sous terre sont ceux qui ont la plus grande valeur.

Plus un diamant vaut cher, mieux vous devez le protéger.

Demandez à un professionnel d’évaluer la qualité de votre diamant, puis assurez-le pour sa pleine valeur. Ainsi, si quelque chose arrive, vous pourrez le faire réparer ou le remplacer. Sachez toutefois que la plupart des assureurs habitation limitent la couverture pour les bijoux (et les diamants). Une assurance Objets de valeur distincte pourrait donc être une bonne option.

Partager l'article sur

  • Obtenir un devis

    Téléchargement en cours ...

    Ressources

    Nous vous aidons à prévoir le coup – et à rester informé – grâce à ces trucs et conseils utiles. 

    Article sur Objets de valeur

    Quatre questions pour déterminer où conserver ses objets de valeur

    Vous voulez conserver vos papiers importants et vos petits objets de valeur à l’abri des cambrioleurs, d’un incendie ou...

    Article sur Objets de valeur

    Cinq conseils pour protéger votre collection de bouteilles de vin

    Que vous collectionniez les bouteilles de vin pour le plaisir, pour votre consommation personnelle ou comme investissement, vous devez en...

    Article sur Cyberprotection

    Cinq raisons de conserver une copie de sécurité de ses données informatiques – et comment procéder

    De nos jours, nous stockons énormément d’information dans nos ordinateurs : travaux longs, documents fiscaux,...