Centre des catastrophes

Lors d’une tempête, il y a plus d’un élément à dompter.

Si vous possédez un bien en bordure d’océan ou dans une localité côtière, vous êtes sûrement habitué aux avis de tempêtes et avez peut-être même déjà été sinistré. Bien qu’il soit impossible d’empêcher ce phénomène, avec un peu de préparation, vous pouvez protéger votre famille, votre habitation et vos biens de ses effets dévastateurs. La meilleure défense est ainsi l’anticipation.

Comment se préparer à une tempête

  • Informez-vous des tempêtes à l’approche, de leur évolution et des mesures d’évacuation en surveillant les alertes météo publiques d’Environnement Canada et les nouvelles locales à la télévision ou à la radio.
  • Prenez connaissance du plan de préparation aux catastrophes de votre secteur et des voies d’évacuation. Définissez un point de rencontre ou de contact pour tous les membres de la famille. Si vous avez des animaux domestiques, planifiez également leur évacuation.
  • Remplissez votre réservoir d’essence et chargez votre téléphone cellulaire pour être prêt en cas d’évacuation. Veillez à prendre votre chargeur avec vous.
  • Conservez les documents importants (certificats de naissance, licence de mariage, contrats d’assurance, documents juridiques et financiers) ainsi que les objets de valeurs comme les bijoux dans un coffret de sûreté ou un coffre-fort rangé dans un placard, chez vous.
  • Constituez une trousse d’urgence qui répondra aux besoins de votre famille pour 72 heures. Elle devrait contenir des lampes torches, une radio portative, des piles de rechange, des denrées non périssables, des bouteilles d’eau, de l’argent comptant, des couvertures, des vêtements et des produits de toilette. Au besoin, remplacez ou remettez en état les articles tous les six mois.
  • Taillez les grands arbres et buissons. Rangez à l’intérieur le mobilier de jardin, les pots de fleurs, les vélos et les jeux extérieurs. Fermez et bloquez tous les auvents et attachez tout autre objet mobile pouvant devenir un projectile par grand vent.
  • Veillez à ce que les fenêtres, les portes et les puits de lumière soient protégés par des volets appropriés ou du verre résistant aux impacts. Vous pouvez utiliser du contreplaqué comme solution de dernière minute.
  • Testez régulièrement votre génératrice à essence et assurez-vous de disposer de réserves suffisantes pour qu’elle ne vous fasse pas défaut le moment venu.
  • Si vous êtes collectionneur, dressez une liste de toutes vos possessions. Décrivez les dommages déjà existants ainsi que l’état des cadres et des supports.
  • Fixez bien toutes les décorations murales intérieures et vérifiez que celles accrochées à l’extérieur sont espacées des murs. Entreposez toutes les œuvres décrochées à l’intérieur, à au moins 15 cm du sol.
  • Rentrez les sculptures extérieures ou protégez-les à l’aide de toile de jute ou de couvertures attachées avec une corde.
  • Si vous habitez dans une zone inondable, garez votre voiture à un endroit surélevé, dans votre garage, sous un auvent ou tout près de la maison pour protéger un flanc des projections de débris. Ne vous garez pas sous les arbres ou les lignes électriques ou dans une zone de faible élévation.
  • Dans votre garage, garez votre voiture contre les portes pour éviter qu’elles ne s’ouvrent et ne s’arrachent.
  • Conservez dans votre véhicule la trousse d’urgence familiale ainsi que des câbles et des outils de démarrage, une trousse de réparation de pneu ou une roue de secours, des allumettes, des lampes torches, une pelle et des plaques d’adhérence pour les roues.
  • Gardez une copie de votre assurance auto avec vous, dans une pochette imperméable.

À retenir pour les nouvelles constructions

Si vous construisez ou agrandissez une habitation dans une zone propice aux tempêtes ou que vous la reconstruisez à la suite de dommages, gardez à l’esprit que certains choix de construction peuvent grandement contribuer à protéger vos biens des dégâts importants. Voici quelques conseils :
  • Installez des volets résistants aux impacts sur toutes les fenêtres, les portes et les puits de lumière.
  • Choisissez des portes d’entrée comportant au moins trois gonds et un verrou qui s’encastre entièrement dans le chambranle. Les portes devraient être en bois massif ou en métal creux.
  • Assurez-vous que la couverture et la structure de votre toit peuvent résister aux grands vents. La charpente devrait comporter toutes les attaches préconisées dans le code de construction pour solidifier les connexions entre le toit et les murs supérieurs en cas de tempête.
  • Privilégiez les portes de garage résistantes aux impacts ou renforcez-les pour qu’elles supportent les vents violents. Vous pouvez utiliser des trousses de renforcement ou des barres contre les tempêtes.
  • Envisagez l’installation d’une génératrice à essence de secours pour alimenter vos appareils lors d’une coupure de courant avant et après une tempête. Vous serez notamment en mesure de faire fonctionner une pompe de vidange pour limiter les dégâts d’eau.

Quoi faire pendant une tempête

  • Informez-vous des tempêtes à l’approche et de leur évolution en surveillant les alertes météo publiques d’Environnement Canada et les nouvelles locales à la télévision ou à la radio.
  • Éteignez vos appareils et évacuez votre habitation sur ordre des autorités.
  • Donnez à une pièce de la maison la fonction de « refuge ». Cette zone fermée doit se trouver au rez-de-chaussée, au milieu du bâtiment et ne pas avoir de fenêtres. Tenez-vous loin des fenêtres et des portes non protégées jusqu’à la fin de la tempête.
  • Les appareils comme les ordinateurs doivent être débranchés et rangés dans des armoires ou des placards.
  • Éloignez les électroménagers des portes extérieures et des fenêtres.
  • Évitez de conduire sur les routes côtières ou à faible élévation et faites preuve d’une extrême vigilance quand vous circulez sur des voies inondées.
  • Ne vous approchez pas des lignes électriques tombées à terre. Si votre voiture est frappée par des câbles arrachés, restez à l’intérieur. Si vous devez absolument sortir, sautez du véhicule à pieds joints pour être sûr de ne plus être en contact avec lui quand vous touchez le sol.

Quoi faire après une tempête

  • Méfiez-vous des lignes électriques arrachées ou pendantes et signalez-les immédiatement aux autorités compétentes.
  • Utilisez votre réserve d’eau d’urgence ou faites bouillir l’eau du robinet avant de la boire tant que sa salubrité n’a pas été officiellement confirmée.
  • Ne faites pas fonctionner un gril ou une génératrice à l’essence, au propane ou au charbon à l’intérieur ou près des zones de ventilation.
  • Si votre habitation a subi des dégâts, faites en sorte d’éviter leur aggravation en couvrant votre toit de bâches et vos fenêtres de contreplaqué.
  • Si des œuvres d’art sont mouillées ou endommagées, supprimez l’excédent d’humidité, ôtez les dos protecteurs, les tapis et les cadres détrempés et conservez-les dans une pièce climatisée. Obtenez de l’aide auprès d’un restaurateur professionnel dès que possible.
  • Enlevez les protections des objets extérieurs et rincez ceux-ci à l’eau claire.
  • Époussetez les objets entreposés à l’intérieur avec une brosse souple et essuyez les objets métalliques avec un linge doux non pelucheux.
  • Faites attention aux lignes arrachées, aux débris et aux autres dangers sur les routes. Veillez à disposer d’une roue de secours pour parer aux crevaisons provoquées par les débris.
  • Quand vous conduisez, soyez attentif aux autres effets de la tempête, comme les panneaux manquants ou les feux de signalisation brisés. Soyez vigilant si vous décidez de traverser une étendue d’eau en mouvement, car le courant pourrait emporter votre voiture et vous piéger à l’intérieur.
  • Retirez tous les débris de votre véhicule et prenez des photos des dommages.
  • Si vous êtes client de Chubb et que vous avez subi des dommages à cause d’une tempête, cliquez ici pour amorcer le processus de réclamation.