Centre des catastrophes

Un bon plan d’affaires peut donner des ailes à votre entreprise. Un bon plan d’urgence peut l’aider à rester sur ses rails.

La saison des tempêtes s’étend du 1er juin au 30 novembre. Vous avez donc six mois pour vous y préparer. Ne soyez pas pris au dépourvu : une préparation et un plan d’action adaptés peuvent sauver des vies et limiter les dégâts pour votre entreprise – et votre réputation.

Comment préparer son entreprise à une tempête

L’aspect le plus important d’un plan de préparation est la communication. Veillez à ce que les principaux membres de votre équipe soient bien en phase avant la tempête, pour que la mise en œuvre se fasse sans encombre le moment venu. Voici quelques conseils pour compléter vos propres mesures de préparation :
  • Établissez ou mettez à jour un plan d’intervention qui englobe la prévention, les mesures d’urgence, les critères d’évacuation, la reprise des activités après une catastrophe et le personnel clé.
  • Désignez un coordonnateur et une équipe d’intervention d’urgence. Organisez des réunions et des exercices pour que chacun connaisse son rôle et ses responsabilités.
  • Discutez de votre plan d’intervention d’urgence avec les autorités locales et informez-vous du plan de sécurité de votre secteur.
  • Assurez-vous de bien recevoir les alertes météo publiques d’Environnement Canada pour obtenir l’information essentielle et les mises à jour sur les tempêtes.
  • Tenez une liste de ressources importantes avec des numéros de téléphone et des adresses. Gardez-en une copie hors de vos bureaux et fournissez des téléphones cellulaires et satellites au personnel clé.
  • Prévoyez un dispositif de remplacement pour la transmission de données à distance.
  • Inspectez les toits et les solins pour vérifier leur solidité.
  • Taillez les arbres et les arbustes. Fixez et débouchez les gouttières et les tuyaux de descente et contrôlez les pompes de vidange.
  • Renforcez les réservoirs de stockage, les hangars et autres structures extérieures.
  • Faites une réserve de morceaux de plastiques ou de bâches pour recouvrir l’équipement non étanche. 
  • Achetez du contreplaqué (de 0,5 pouce d’épaisseur minimum) ou des volets pour protéger les portes et les fenêtres.
  • Vérifiez le bon fonctionnement de l’équipement d’urgence comme les lampes torches et les radios, perceuses et scies à piles.
  • Stockez des denrées non périssables, des articles de premiers soins, de l’eau potable et des piles.
  • Constituez des trousses d’évacuation d’urgence pour les employés et leur famille contenant du matériel de premiers soins, des aliments pour bébé et des couches, des cartes, des jeux, des livres, des produits de toilette, des radios à piles, des lampes torches, des piles de rechange, des couvertures ou des sacs de couchage et des pièces d’identité et autres documents importants.

Comment protéger son entreprise durant une tempête

Lors d’une violente tempête, il est important de garder son calme et d’exécuter le plan d’intervention d’urgence de l’établissement. Suivez ces étapes pour protéger vos employés, vos locataires et votre bâtiment :
  • Évacuez le personnel non essentiel.
  • Rentrez les véhicules à essence et les véhicules et les génératrices d’urgence à l’intérieur du bâtiment ou dans un lieu sûr.
  • Recouvrez toutes les portes et les fenêtres de volets ou d’un matériau protecteur.
  • Attachez tous les équipements extérieurs.
  • Retirez tous les auvents et les revêtements extérieurs légers. Renforcez tous les panneaux, les réservoirs et les équipements du toit.
  • Protégez les dossiers cruciaux en les stockant dans des contenants imperméables ou hors des locaux.
  • Retirez tous les objets de valeur du sol en les plaçant sur les meubles et les étagères. Conservez les registres de sauvegarde loin de la zone de la tempête.
  • Constituez des réserves suffisantes de denrées non périssables, de matériel de premiers soins, d’eau potable et d’autres fournitures pour le personnel et les équipes d’urgence.
  • S’il y a des gens dans le bâtiment, fermez toutes les portes intérieures et calez et renforcez les portes extérieures. Tenez-vous éloigné des fenêtres et des portes même si elles sont recouvertes. Réfugiez-vous dans une petite pièce centrale comme une salle de bain ou un placard ou dans un couloir. Si le bâtiment a plusieurs étages, rendez-vous au premier ou au deuxième niveau et mettez-vous au sol sous un bureau, une table ou un objet solide.
  • Continuez à suivre les alertes météo publiques d’Environnement Canada et la télévision ou la radio locale pour obtenir des nouvelles officielles sur l’évolution de la tempête.

Quoi faire après une tempête

  • Informez-vous des tempêtes à l’approche et de leur évolution en surveillant les alertes météo publiques d’Environnement Canada et les nouvelles locales à la télévision ou à la radio.
  • Éteignez vos appareils et évacuez votre habitation sur ordre des autorités.
  • Donnez à une pièce de la maison la fonction de « refuge ». Cette zone fermée doit se trouver au rez-de-chaussée, au milieu du bâtiment et ne pas avoir de fenêtres. Tenez-vous loin des fenêtres et des portes non protégées jusqu’à la fin de la tempête.
  • Les appareils comme les ordinateurs doivent être débranchés et rangés dans des armoires ou des placards.
  • Éloignez les électroménagers des portes extérieures et des fenêtres.
  • Évitez de conduire sur les routes côtières ou à faible élévation et faites preuve d’une extrême vigilance quand vous circulez sur des voies inondées.
  • Ne vous approchez pas des lignes électriques tombées à terre. Si votre voiture est frappée par des câbles arrachés, restez à l’intérieur. Si vous devez absolument sortir, sautez du véhicule à pieds joints pour être sûr de ne plus être en contact avec lui quand vous touchez le sol.

Quoi faire après une tempête

Même après le passage de la tempête, il est important de suivre ces étapes pour continuer à assurer votre sécurité et celle de vos employés et de votre bâtiment.
  • Passez en revue l’ensemble des employés présents sur les lieux durant l’état d’urgence. Si l’un d’entre eux a besoin d’assistance, faites appel à des professionnels disposant du matériel approprié.
  • Avant d’entrer dans un immeuble inondé, précédemment inondé ou endommagé par le vent, faites une inspection préliminaire pour vous assurer de sa stabilité. Si les dommages sont importants, demandez à un architecte ou à un ingénieur de certifier que les locaux sont sûrs pour la reprise du travail.
  • Évaluez les dégâts de l’immeuble et de l’équipement. Photographiez-les et consignez le tout. Avisez votre courtier d’assurance le plus rapidement possible.
  • Procédez à des réparations temporaires pour protéger le bâtiment et son contenu. Éliminez les matériaux organiques poreux qui sont mouillés ou visiblement contaminés.
  • Faites inspecter les conduites d’eau et de gaz, le réseau électrique et les appareils par des professionnels. 
  • Ne vous approchez pas des eaux stagnantes. Elles pourraient être chargées en électricité en raison des lignes tombées à terre ou enfouies.
  • Soyez prudent dans les zones inondées. Les eaux peuvent avoir été contaminées par des produits chimiques agricoles ou industriels ou des agents dangereux.
  • N’essayez pas de traverser un cours d’eau en voiture.
  • Utilisez une lampe torche comme éclairage d’urgence. N’allumez jamais de bougies ou de flammes nues à l’intérieur. Ne buvez pas l’eau du robinet et ne cuisinez pas avec tant que les autorités n’ont pas confirmé sa salubrité.
  • Avant de faire fonctionner une génératrice, vérifiez que le disjoncteur principal est coupé et verrouillé. 
  • Évitez de respirer la poussière produite par les matériaux de construction mouillés (risque de spores fongiques).
  • Utilisez seulement le téléphone pour les appels d’urgence.
  • Si vous êtes client de Chubb et que votre bâtiment a subi des dommages à cause d’une tempête, cliquez ici pour amorcer le processus de réclamation.